Bonjour la Toile!

Aujourd'hui, je vais vous parler de mon dernier ouvrage, un modèle Bergère de France. A vrai dire, à mieux regarder le modèle, je ne sais pas pourquoi je l'ai choisi... et encore plus à le voir fini. Oui, je suis déçue. 

Pourtant, le fil, Estivale - coloris pin, est une pure merveille. Il se travaille bien, ne pique pas malgré l'insert de paillettes. Comme pour le fil Cabourg, la présence de fibres de chanvre lui donne un côté très nature que j'apprécie beaucoup, et contre toute attente, il reste très doux et agréable à porter. Le coloris menthe m'a tout de suite fait craquer, ce vert profond me rappelle les pins de mon Bassin d'Arcachon, et il me suffit à me faire voyager l'esprit. Il relève bien le teint des brunettes!

J'ai donc bien apprécié travailler le fil. J'ai choisi de le tricoter en aiguilles numéro 5 contrairement aux 5.5 préconisées. J'ai dû le rallonger en nombre de rangs, évidement, mais les mailles sont quand même plus serrées. Je suis pas trop fan des ouvrages trop aérés, option serpillère...  Le côté trapèze est formé par des diminutions réparties tous les 6 rangs, de chaque côté du jersey envers, bref aucune difficulté. En avançant mon ouvrage, je me suis surprise à me demander quel côté j'allais garder pour l'endroit. En effet, je trouvais l'envers plus sympa que l'endroit! J'ai encore pris l'avis de Carolette, et nous sommes vite tombées d'accord. J'ai donc assembler en inversant l'endroit et l'envers. Mon top n'en serait que plus unique. Il a fallu cependant que je bloque l'ouvrage méticuleusement, car le jersey sans côtes, c'est bien joli, mais ça part dans tous les sens!!! Epinglage, pattemouille, vapeur et centimètre ont été mes meilleurs alliés! 

11112491_713896305399822_4137044050231821037_n11114769_713896325399820_504234869149874565_n

Est venue ensuite l'étape "tirage de cheveux", mais pourquoi est-ce que je choisis toujours des trucs aux finitions épouvantables!!! Déjà, j'ai trouvé que les boutons du modèle - cela dit sublimes - étaient beaucoup trop lourds pour le fil et en particulier pour l'ouvrage qui, étant très fluide, n'a pas forcément de tenue. Après les avoir cousus et avoir enroulé la chaînette autour, le résultat était vraiment horrible. Au porté, les boutons tiraient vers le haut et l'ensemble faisait vraiment brouillon! Une fois n'est pas coutume, après les quelques jours de déception où j'ai jeté le truc difforme au fin fond du dressing, j'ai pris mon courage à deux mains, j'ai tout défait, et tout recommencé!

11017863_713896355399817_4292375944586138028_n

 

J'ai opté pour des finitions différentes. J'ai tout d'abord fixé la chaînette à la bretelle, en faisant un point de couture sur l'envers de l'ouvrage. Puis seulement j'y ai fixé le bouton, en faisant attention qu'il reste bien à plat.

11193330_713896422066477_2605003874643188831_n

Il reste encore une défaut à mes yeux à cet ouvrage. Mais comme je le disais plus haut, si j'avais fait plus attention à la photo du catalogue, je ne l'aurai pas choisi... Les emmanchures sont vraiment, vraiment, vraiment trop échancrées... J'aurai dû choisir de les faire moins profondes... Non pas que je l'aurai porté sans rien dessous, mais ça lui donne un côté pas fini dont je ne suis pas fan... J'hésite même à en rajouter une pièce pour le fermer suffisament...

11671_713896508733135_2176028447828849056_n10632846_713896578733128_2971582634875541250_n

11174978_713896472066472_3463857282429436787_n11228912_713900882066031_3819504401692427733_n

 

Modèle numéro 29, catalogue Bergère de France numéro 178

Fil utilisé : 3 pelotes Estivale, coloris menthe

Aiguilles numéro 5

Accessoires nécessaires : Chaîne métal doré et 4 boutons métal or (Bergère de France)

Taille réalisée : M

 

11196362_713896675399785_5713136449592658142_n11193428_713896765399776_2145918891492956758_n10917427_713900948732691_5550625160480467773_n

A très bientôt pour de nouvelles mailles...